Visite du premier ministre du logement évolutif pour personnes âgées dépendantes LENA du CENTICH

le-premier-ministre-jean-marc-ayrault-a-angers-le-12-fevrier-2014_4746475Jean-Marc Ayrault a dévoilé mercredi 12 février dernier lors de sa visite de la résidence Robert Robin à la Roseraie à Angers de premières mesures pour l’adaptation de la société au vieillissement, dont une valorisation du rôle des “aidants”.

 

Les mesures dévoilées mercredi figureront ainsi dans un premier projet de loi présenté le 9 avril en Conseil des ministres, après avis du Conseil économique, social et environnemental (Cese). 

L’objectif “c’est l’action, c’est la mise en oeuvre des premières mesures les plus ambitieuses dès le début de l’année 2015“, a précisé M. Ayrault à l’Assemblée nationale, lors des questions au gouvernement, en répondant à ue question de la députée Martine Pinville (PS, Charente). 

Un des volets réside dans “l’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie avec la priorité donnée au maintien à domicile“, a expliqué M. Ayrault à Angers, accompagné des ministres Marisol Touraine (Santé) et Michèle Delaunay (Personnes âgées). 

Près de 1,2 million de personnes bénéficient de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), dont 60% vivent à leur domicile“, a-t-il rappelé.  

Les plafonds d’aide mensuels de l’APA vont ainsi être revalorisés de montants entre 100 et 400 euros. Le ticket modérateur, c’est-à-dire le reste à charge des patients âgés, sera pour sa part baissé. 

Au total, 375 millions d’euros supplémentaires seront consacrés chaque année à l’APA à domicile, a annoncé le Premier ministre. 

 

Pour en savoir plus 
www.centich.fr



Partager cet article :

Copyright © 2017 Angers Technopole | Plan du site | Mentions légales | Accès Cospi | Réalisation : A4 Éditions / MonaGraphic.