Ils secouent les entreprises de toute leur ingéniosité !

img_0009

Ils sont sept. Sept hommes et femmes, lancés sur la voie d’un nouveau départ, d’une nouvelle vie. Sept bonnes volontés, toutes riches d’expérience et de compétences diverses, réunies au sein de la quatorzième promotion du dispositif SélanC, piloté par Angers Technopole depuis 2012.

 

Pendant quinze semaines, Mejdha, Jean-Marc, Kelig, Guy-Franck, Gwénaëlle, Jean-Manuel et Hervé, mettront, chacun, tout leur savoir-faire au service d’une entreprise, dans le cadre d’une mission confiée par cette dernière. Une mission liée à un projet innovant, dans des domaines aussi variés que l’informatique, avec Atelog 2i ; les coffres-forts et pièces sécurisées, avec Dode, ou l’alimentation animale, avec Norfeed. (Participent aussi à cette session les entreprises Chevillard, Métallerie de l’Authion, Transports Hervé et Emitech).

 

Car c’est bien tout le principe de SélanC. Proposer aux acteurs économiques locaux de positionner, en face d’un nouveau chapitre à écrire pour leur développement, des chefs de projet aguerris, au regard neuf. Dont certains bénéficient de plus de vingt ans d’expérience professionnelle.

Etudes, échanges, rencontres, écoute et préconisations, remise en question, parfois, « les sept » de la promotion 14 SélanC déploieront tout un arsenal pour déterminer si, à terme, le projet de leur entreprise est faisable. Améliorable, éventuellement. Et, surtout, pérennisable.

 

En résumé, comme le souligne Jean-Manuel, 25 ans d’expérience dans la grande distribution : « Etre chef de projet, c’est être conseiller-coach, capable de mobiliser les énergies, tout en prenant de la hauteur. »

En parallèle, et parce qu’ils ne sont jamais seuls dans cette aventure humaine, ils bénéficieront d’une formation à la gestion de projets innovants ; d’un coaching personnalisé ; de l’appui d’intervenants experts et de plusieurs ateliers pour partager leur expérience. Le tout, assuré « aux petits oignons », par Angers Technopole.

 

Pour l’entreprise, comme pour le chef de projet, le dispositif SélanC fait donc naître un vrai duo gagnant-gagnant. La première s’assure de la pertinence technique et commerciale de son innovation, en adaptant sa politique de développement aux conditions du marché, tandis que le second met en application ses compétences, tout en bénéficiant des apports d’une formation ad hoc. Bref, du positif tous azimuts.

D’ailleurs, Jean-Marc, commercial pendant vingt ans dans l’alimentation animale, ne dit pas autre chose. « Pour moi, SélanC, c’est win win win ! Win pour une PME qui veut s’offrir des compétences ; win pour un cadre demandeur d’emploi, qui peut s’investir à nouveau dans un projet concret, bénéficier d’une bonne mise à jour de ses compétences et échanger avec d’autres chefs de projet, et win pour un retour à l’emploi… »

Win, trois fois win, donc, pour un dispositif qui a fait ses preuves. Au bout de cette aventure humaine au service de l’innovation, les trois quarts des participants ont retrouvé le chemin de l’emploi. C’est clair : se relancer avec SélanC n’aura jamais été aussi motivant. Et concret !  

 

 

Prochaine session SélanC en février 2017.

Cadres demandeurs d'emploi, entreprises, contactez-nous !

Amélie Nicoleau, coordinatrice du programme SélanC : 02.41.72.14.23./ amelie.nicoleau@angerstechnopole.com

 

<EN SAVOIR +>

 

logo_selanc


Les entreprises participantes:

*

logo-typo

logo_atelog_cti norfeedlogo transpot-herve logo_header logo_emitech_0 metallerie


Partager cet article :

Copyright © 2017 Angers Technopole | Plan du site | Mentions légales | Accès Cospi | Réalisation : A4 Éditions / MonaGraphic.